Le chien sait-il nager naturellement ?

NON … le chien ne sait pas nager naturellement (ou alors certaines races seulement) ! Cette capacité à nager est individuelle.

Arrêtons nous sur les principes de motricité dans l’eau

Lors de la nage, les membres ne reposent sur aucun appui fixe contrairement à la marche. Que ce soit pour le chien comme pour l’homme, lors de la nage, se pose un problème relatif à l’équilibre. Le corps immergé dans l’eau est soumis à la Poussée d’ARCHIMEDE et à la PESANTEUR. Grâce à ces lois existantes dans l’eau, le corps de l’animal immergé peut se stabiliser à un niveau variable suivant sa flottabilité.

Rappel : dans l’eau le corps est soumis à 2 forces opposées : une force dirigée vers le bas proportionnelle au poids du corps, et une force dirigée vers le haut proportionnelle à son volume (Poussée d’Archimède).

Les densités relatives (variation de poids spécifiques) des différentes parties de l’animal aboutissent in fine à une chute des membres postérieurs vers le fond de l’eau ! En effet, le poids spécifique de l’animal et la Poussée d’Archimède ne sont plus « alignés ». Pourquoi ? Car il y a une différence entre la répartition du poids du corps et la répartition de son volume … les membres postérieurs ont un volume assez faible mais un poids élevé … à l’inverse la cage thoracique du chien (remplie d’air) présente un volume important et un poids faible !

On parle de couple de redressement que subit l’animal lorsqu’il est dans l’eau sans appui (voir schéma ci-dessous).

couple_redressement 2

Exemple pour l’homme :

couple-de-redressement

Idéalement, il faut évitement ce redressement et s’équilibrer horizontalement … donc le chien devrait basculer sa tête vers l’avant, enfoncer ses membres antérieurs dans l’eau (au lieu de pagayer à la surface de l’eau) … et tous les chiens ne savent pas !!! De plus, par autoprotection le chien a tendance à redresser la tête, à pagayer outrageusement des antérieurs … on obtient l’effet inverse avec une amplification du couple de redressement. L’arrière main commence à couler … l’animal finit pratiquement à la verticale … Attention SITUATION DANGEREUSE ! … Le chien va couler !

Suivant les chiens et leurs morphologies (masse graisseuse sur l’arrière main par ex.), le centre de gravité ne sera pas le même et le phénomène sera donc différent (couple de redressement moins amplifié).

Alors … cet été … pensez au couple de redressement … et si votre chien commence à présenter des difficultés … veillez à alléger son arrière main au cours de la nage … et s’il ne sait vraiment pas nager … utilisez un gilet de flottaison ! Et préférez des eaux calmes au départ !

Vigileance … et bon plongeon !

Respectez les droits d’auteurs – Canémotion © 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s